hamana site.png
Harmonisation de l'Être
par des méthodes alternatives et naturelles

Notre corps est un capteur et un transformateur d'énergies. De quelles énergies s'agit-il et comment s'y prend-t-il ?

       Nous avons appris que le corps est constitué d'un ensemble de cellules regroupées en organes puis en systèmes, que celui-ci  est gouverné par les gènes, le système nerveux et qu'il puise l'énergie nécessaire à son fonctionnement dans les aliments. C'est tout à fait exact, mais incomplet. Ce modèle matérialiste n'explique pas à lui seul toute la complexité du vivant. Des sciences modernes comme la physique quantique et l'épigénétique par exemple ont montré que ces systèmes pouvaient se comporter différemment selon la nature de l'environnement. Les dernières découvertes conduisent à penser que le corps est gouverné par des champs d'énergies et d'informations. Ce modèle du corps humain n'est pas incompatible avec nos connaissances actuelles, il les complète et intègre des notions ancestrales souvent rejetées par notre culture: l'effet placebo, la guérison à distance, les magnétiseurs et toutes les médecines orientales basées sur l'énergie. 

          Ces champs contiennent les informations nécessaires à la vie de nos cellules, mais aussi à la dynamique de nos émotions et de nos pensées. Ils représentent une partie de ce l'on appelle le système énergétique. Ils sont alimentés en permanence par une source d'énergie dite vibratoire. Pour ce faire, notre corps énergétique agit comme une antenne.

L'énergie vibratoire et le corps antenne

Vidéo: les champs morpho-génétiques

                    La physique quantique et la théorie des cordes ont démontré que la matière n'est pas inerte. Elle est composée de 0.0001% de particules, et le reste est de l'énergie émanant de la vibration de ces particules. Les planètes et tout ce qui existe dans l'univers répond à cette loi de la vibration. Ainsi, nous sommes en permanence exposés au champ vibratoire de tous les corps célestes, y compris la terre. Celle-ci émet des radiations provenant des métaux en fusion au sein du magma. Chaque métal produit son champ d'énergie. Le nickel par exemple génère le réseau Hartmann bien connu en géobiologie. L'ensemble de toutes les radiations émises par la terre s'appelle l'énergie tellurique. Notre corps énergétique va capter cette énergie indifférenciée par l'intermédiaire des pieds. Les radiations émises par toutes les autres planètes constituent l'énergie cosmique. Le corps énergétique va la capter au sommet du crâne comme des panneaux solaires peuvent capter l'énergie solaire universelle. 

Une centrale vibatoire

          Une fois qu'elle est captée, l'énergie vibratoire va alimenter une centrale située au cœur de notre poitrine. Cette centrale s'est constituée dès notre naissance par la fusion des cellules reproductrices de nos parents. Son rôle est stocker et faire rayonner l'énergie dans toutes nos cellules afin d'assurer leur réparation et leur régénération. Cette énergie vibratoire est essentielle car elle va dynamiser tous les autres niveau d'énergie dont nous avons besoin. Elle va donner vie aux informations contenues dans nos champs morpho-génétiques.

Des stations d'échanges

          Les échanges d'informations entre nos corps subtils et notre corps matière sont assurés des sortes de stations d'échanges que les orientaux nomment "chakras". Il est intéressant de constater que les chakras sont situés devant nos glandes endocrines et exercent une influence directe sur celles-ci.

Des "organes" énergétiques

De la même manière que nos organes digestifs transforment les aliments en nutriments assimilables par l'organisme, des organes énergétiques sont chargés de recevoir les énergies sources contenues dans la nourriture, l'air et les boissons; les transformer en énergies utiles pour notre défense, notre biologie et notre conscience; et les acheminer dans leurs zones cibles.

Ces organes sont ce que la médecine chinoise appelle les méridiens. Ils sont souvent assimilés à des circuits, mais ils possèdent aussi des fonctions spécifiques de captation, transformation et transport des diverses énergies constituants l'énergie vitale. Si l'acupuncture mentionne généralement 14 méridiens principaux, les livres anciens ( les upanishad) en mentionnent des milliers. Ils dépassent même les frontières physiques du corps, ce qui sous-tend qu'ils sont en liens avec les champs morpho-génétiques. Les carrefours entre ces circuits agissent comme des vannes qui laissent passer plus ou moins d'énergie afin de gérer en continu l'activité de nos cellules. Ce sont les points d'acupuncture. Une action spécifique sur un point aura des répercutions sur l'une ou l'autre fonctions du méridien.